Facebook

Actualité & Archives

Formation continuée & Formation-insertion - 01/09/1998

Le Studio de jeunes acteurs

Dès la saison 1994/1995, le studio est organisé au Théâtre de la Place : dix-huit jeunes actrices et acteurs y sont associés. Réunis pour la création de « l’Heure Bleue » dont la mise en scène est confiée à Joël Jouanneau, ils participeront à la plupart des spectacles programmés. Des stages de formation sont organisés à leur attention. Ils travaillent avec des comédiens de la Compagnie de Peter Brook, Sotigui Kouyaté et Yoshi Oïda.

Le Théâtre de la Place, en collaboration avec Théâtre & Publics, crée le premier studio d’acteurs en Communauté française. L’initiative originale ne passe pas inaperçue. Car elle est une réponse concrète aux préoccupations du moment. Elle constitue une expérience pilote en la matière.

Le_Studio_de_jeunes_acteurs.doc

Formation continuée & Formation-insertion - 01/03/1998

La Mère : Vie de la révolutionnaire Pélagie Vlassova de Tver

Auteur : Bertolt Brecht - Musique : Hanns Eisler
Mise en scène : Jacques Delcuvellerie, assisté de Nathalie Mauger, Christine Grégoire et Laurent Beaufils

Le désir de parler de l'aspect plus proprement artistique de "La Mère", de sa mise en scène et de l'influence que Brecht a pu avoir sur notre travail vient avant tout d'un événement : la vision du film de la mise en scène de "La Mère" au Berliner Ensemble.
Ce film a été un choc. Les premiers mots qui me viennent quand j'y pense c'est : un choc lumineux.
Extrait d'une interview de Jacques Delcuvellerie
(suite en annexe)

La_Mere.doc www.groupov.be

Formation continuée & Formation-insertion - 01/01/1998

Les Fourberies de Scapin

Auteur : Molière
Mise en scène : Mathias Simons assisté de Michèle Végairginsky, avec la collaboration artistique de Max Parfondry

De cette relecture de Scapin, proposée à de jeunes acteurs, on peut retenir les quelques lignes directrices qui ont guidé le travail tout au long des répétitions de ce quatrième trimestre 1997.

Il s’agit bien d’une farce, même si l’écriture de la pièce conserve les aspects de la comédie classique.

De la farce, on retiendra surtout les aspects du jeu en rupture, propre à lancer les acteurs dans le défi d’interpeller la salle sur des questions contemporaines.

Il s’agit bien d’un travail d’acteurs, dont la jubilation et le souffle sont propres à agiter les mille questions qui restent audacieuses dans une société redevenue frileuse à bien des égards, et notamment sur le plan de la morale.
(suite en annexe)

Les_Fourberies_de_Scapin.doc

Formation continuée & Formation-insertion - 01/01/1998

Liliom

de Ferenc MOLNAR
Mise en scène : Jean-Louis COLINET, avec la collaboration artistique de Max PARFONDRY et assisté de Sauro DE MICHELE

Liliom c’est l’histoire d’un homme, André Zavoczki. Son univers, c’est celui du manège de la Muscat, c’est la foule grouillante, la musique lancinante, déchirante, cette musique foraine qui entraîne et fait rêver.
Liliom, c’est le bavard impénitent, bonimenteur, hâbleur, charmeur.
C’est l’histoire d’un homme qui a un nom de fleur. Liliom, le lys. Il en a la pureté, la fragilité, mais c’est un lys des champs, un lys sauvage, fruste et sans contraintes.
Liliom, c’est le chant lourd et pourtant fluet d’un homme qui rate tout, sa vie, sa mort et son salut.

Liliom.doc

Formation continuée & Formation-insertion - 01/01/1998

Le Plaisant Voyage

Intermèdes, contes, musique et chants de l'Espagne du XVIème siècle de Vicente -Cervantes - Lope De Rueda - Augustin de Rojas Villendrando
Mise en scène :Jean-Louis COLINET, Isabelle GYSELINX, Nathalie MAUGER,...

Le Plaisant Voyage est le titre d’un récit, écrit en 1605 par Augustin de Rojas Villandrando qui raconte les tribulations d’une troupe de comédiens ambulants.
Ce titre évoque tout naturellement le parcours que le spectacle propose dans le domaine étonnamment peu connu du théâtre et de la musique baroques espagnols du 16ème siècle.

Le projet est destiné aux jeunes acteurs du Studio que le Théâtre de la Place a continué à mettre sur pied, en 1996, comme un réel outil d'insertion professionnelle dans la région.

Le_plaisant_voyage.doc

Formation continuée & Formation-insertion - 01/01/1998

C.Q.F.D. Théâtre chanté d'évocation sur la Sécurité Sociale

Une création collective de Patrick BEBI, Jean-Marie BILLY, Isabel CUE, Mireille FAFRA, Martine LEONET, Catherine MESTOUSSIS, Henri MORTIER, Lorent WANSON. Mis en scène par Lorent WANSON, assisté de Joris VAN DAEL

“ C.Q.F.D. ” n’est pas exclusivement centré sur la Sécurité Sociale, ni lié indissolublement aux questions qui se posent, à court terme, sur son devenir.
“ C.Q.F.D. ” observe les victoires des acquis sociaux et stigmatise leurs démantèlements aujourd’hui.
“ C.Q.F.D. ” parle d’une société qui fut avide de plus de justice, et qui se dirige vers une société de plus en plus injuste.
“ C.Q.F.D. ” regarde vers le passé pour se souvenir du présent.

cqfd.doc

Formation continuée & Formation-insertion - 01/01/1998

A ceux qui viendront après nous ou Un sac à malices pour cette foutue époque

Mise en scène : Nathanaël Harcq

Le projet s’est inséré dans La Rencontre Internationale : Bertolt Brecht “ Transformer l’art pour changer le monde ” organisé par le Collectif Brecht et qui comprenait une exposition de Roger Somville (dessins à l’encre de chine), et Lebuïn D’Haese, Iefke Molenstra, Jan Van Den Hoeck, Monique Donckers, Karel Van Ransbeek, Ludo Renders, Roeland Zijlstra, Jessie Van Asbroeck, Heidi Grosz, une rencontre avec Gisela May (en allemand, traductions néerlandaise et française), un colloque “ Transformer l’art pour changer le monde ” avec Philippe Ivernel, Jacques Delcuvellerie, Geert van Istendael et Manfred Wekwerth, un récital “ De Berlin à Bruxelles, Gisela May chante Brecht ”. Un ensemble de manifestations auxquelles Théâtre & Publics a donné son concours.

A_ceux_qui_viendront_apres_nous.doc