ÉGALITÉ DES CHANCES, une classe préparatoire pour les Arts de la scène





Un projet initié par l’ESACT  – Conservatoire royal de Liège. École supérieure des arts de la Fédération Wallonie-Bruxelles


Pour les acteurs de ce combat, dont fait partie l’ESACT – Conservatoire royal de Liège – il s’agit de décoloniser les imaginaires afin que bientôt, les scènes comme le public de théâtre, offrent un plus juste reflet de notre société.

Signe d’un refus de « l’entre-soi » du théâtre français, des programmes spécifiques tels que 1er Acte (Théâtre National de Strasbourg) ou Égalité des chances (Conservatoire de Bobigny) ont été mis en place ces dernières années en France afin de favoriser l’intégration des personnes issues de la diversité et des quartiers populaires.

La question de la diversité sur les plateaux dans les pays anglo-saxons ne se pose plus du tout aujourd’hui. De prestigieuses maisons de théâtre telles que le National Theatre à Londres, adoptent la diversité comme fil rouge de leur programmation.

Fort de ces constats, l’ESACT développe depuis plusieurs années diverses approches pour élargir le champ social des élèves acteurs, futurs artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles (cf. les stages profession acteurs à Liège et à Charleroi et la classe de comédiens animateurs (1974-1989) mais la question demeure :

« Quels outils pour la diversité dans le spectacle vivant ? ».

L’ESACT lance donc le projet de développer la classe préparatoire égalité des chances de la Fédération Wallonie-Bruxelles ouvrant sur l’ensemble des Formations supérieures d’acteurs, en vue d’y favoriser la diversité sociale et culturelle.

 

Le projet :

L’ESACT se donne pour mission de lancer une classe préparatoire aux cinq Formations supérieures d’acteurs reconnues par la Fédération Wallonie-Bruxelles (ESACT, INSAS, Conservatoire de Bruxelles, IAD, Conservatoire de Mons).

Elle entend donc travailler en complémentarité avec les formations d’acteurs afin : d’une part, de permettre aux étudiants d’améliorer leurs chances d’intégrer les Ecoles supérieures artistiques pour devenir comédien·ne·s professionnel·le·s.; d’autre part, d’encourager par ce biais la diversité sociale et culturelle sur les plateaux de la Fédération Wallonie-Bruxelles

A destination de qui ?

Cette classe est à destination d’étudiants de 17 à 26 ans issus de la diversité culturelle, sociale et géographique. L’accès à cette année préparatoire sera basé sur des critères sociaux, sur le talent (ou le talent potentiel) ainsi que sur la motivation des candidat·e·s.

Sensibilisation et information

Le point de départ du projet est de penser une année de cours préparatoire, mais il faut considérer la démarche dans sa globalité. 

En réalité, nous pensons le projet comme un PROGRAMME avec une attention portée à « l’avant » et à « l’après » année préparatoire.  

L’un des enjeux décisifs relève de la rencontre avec les jeunes que nous visons. Ces jeunes à qui nous voulons signifier que nous avons besoin de leurs identités (sans aucunement chercher à les y réduire), de leurs parcours et de leurs récits. Comment aller à leur rencontre ? Cette phase d’avant-cursus – que nous avons appelée « sensibilisation et information » – requiert toute notre attention et nous amène à développer des actions spécifiques et dédiées. 

Les actions de sensibilisation participent aux transformations du secteur, c’est un geste politique comme l’est la volonté de « recruter » des jeunes au sein des Formations d’acteur·trice·s ou de la Classe préparatoire.
Ces actions se répèteront chaque année et se déploieront dans différentes villes en collaboration avec des partenaires et associations locales : à Liège, La Louvière, Charleroi, Bruxelles, en province de Luxembourg. 

Les opérateurs culturels ?

Les rendez-vous en 2020 - 2021

En 2020/2021, les actions de sensibilisation se cristalliseront autour de trois types de rendez-vous :

  • les stages « Profession(s) Acteur·trice » (titre provisoire)
  • des temps forts en lien avec les programmations de saison des différents partenaires (théâtres et associations)
  • des temps forts « isolés » (ex. master class avec Luc Dardenne, rencontre avec Angela Davis, etc.)

Les stages Profession(s) Acteur :

Il s’agit d’un stage d’une semaine (qui se déroulera au carnaval, à Pâques ou en été) au sein des différentes villes partenaires.

Chaque stage est conçu selon les spécificités de la ville dans laquelle il se déroule.

Il est porté par un pédagogue de l’ESACT et une à trois personne(s) en local ; et ce, afin de proposer une offre pédagogique adaptée au public visé.

Cette semaine de stage, de nature professionnalisante, invitera les jeunes :

  • à expérimenter les différentes facettes du travail de l’acteur : l’art dramatique, l’entraînement du corps et de la voix, des notions de dramaturgie et d’improvisation ;
  • à se faire une idée de ce que sont les études en art dramatique ;
  • à rencontrer des professionnels du théâtre.

En marge du programme de stage, nous prévoyons une à deux soirée(s) ouverte(s) au public, au cours de laquelle/desquelles nous inviterons des personnalités du métier à prendre la parole.

L’inscription au stage et l’invitation à assister aux soirées/rencontres avec des personnalités publiques, sont lancées par le biais des institutions et associations locales partenaires.

Organigramme

Porteur de projet : Nathanaël Harcq.
Directeur général du Conservatoire royal de Liège – École supérieure des arts de la Fédération Wallonie-Bruxelles et directeur de l’ESACT (École Supérieure d’Acteurs).
Coordination générale : Virginie Demilier.
Accompagnement et coordination de tous les niveaux de développement du projet et recherches de financements et partenariats structurels.
Organisation de la partie cursus :  Patrick Bebi et Françoise Bloch.
Développement de l’année de cursus en lien avec le Comité d’expert·e·s constitué. Définition du contenu, des partenariats, du mentorat (…) en concertation et en collaboration avec la coordinatrice du projet.  
Organisation des actions de sensibilisation et information : Valérie Kurević / Théâtre & Publics.
Développement des actions, des partenariats, des contenus liés aux actions de sensibilisation et information, en concertation et en collaboration avec la coordinatrice du projet. 

Agenda : quelques dates clés

  • Septembre 2020 : journée de rassemblement des membres des comités de travail et réflexion. 
  • Automne 2020 : journée de réflexion avec les Formations d’acteur·trice·s afin de penser l’année préparatoire et l’intégration des jeunes aux seins de formations existantes.
  • Mi-novembre / début décembre 2020 : lancement de la communication autour du projet. 
  • Au cours des vacances de carnaval/ou Pâques/ou été 2021 (à préciser selon chaque partenaire) : une semaine de stage « Profession(s) Acteur·trice » dans chacune des villes partenaires. 
  • Mai 2021 : rencontres des candidats sur base des premières candidatures reçues (premier groupe).
  • Aux alentours du 20 septembre 2021 : fin des inscriptions (une fois les examens d’admission des différentes formations passés).
  • Fin septembre/début octobre 2021 : rencontre d’un second groupe de candidats, pour une classe constituée début octobre 2021.
  • Mi-octobre 2021 : ouverture de la première année de la Classe préparatoire Égalité des chances.

Contacts :

Coordination générale du projet : Virginie Demilier
virginie.demilier@crlg.be
Actions de sensibilisation: Valérie Kurević 
vkurevic@theatreetpublics.org

Laisser un commentaire